Croupe du monde 2014: Le Kamasutra de l’été

Share

La période estivale, souvent synonyme de vacances, et par suite de fêtes, de repos, de détente et – malheureusement pour certaines  – de Coupe du Monde de football, peut aussi s’avérer propices aux nouvelles découvertes en tout genre. Qu’il s’agisse d’explorer de nouvelles contrées, de nouveaux lieux de sortie, ou que ces découvertes soient plutôt d’ordre amical, sentimental, ou plus crûment simplement d’ordre physique, on est toujours plus déluré qu’au mois de février… Alors dans ce contexte de chaleur ambiante et de corps dorés au soleil, pourquoi ne pas en profiter pour étoffer quelque peu notre Kama-Sutra perso en y ajoutant quelques pages plus originales ? En ce début d’été, Dr Sandrine Atallah vous propose quelques pistes pour y parvenir…

Lassée du missionnaire du samedi soir ? De la brouette tonkinoise du dimanche après le ciné ? Bref, de ne faire l’amour que le week-end et toujours dans la même position ? Marre de ses propositions répétitives ? Profitez de l’été mesdames pour reprendre les choses en main et proposer à votre pantouflard des expériences nettement plus originales que le « et si on n’essayait sur la machine à laver? », qui n’a de toute manière plus aucun sens depuis que les lave-linge modernes ne vibrent plus sur mode « essorage », et ce depuis la fin des années 80…

Problème : Jusqu’au 12 juillet, et pour cause de Coupe du Monde au Brésil, monsieur risque de préférer les virées au pub avec ses potes, peinturluré en autochtone italien, allemand ou argentin, aux fins de s’extasier devant 22 beaux gosses en short tout en enfilant des hectolitres de bière tiédasse.

Secouez-le un peu et proposez-lui des escapades torrides hors des sentiers battus. L’on a la chance de vivre dans un pays qui allie mer, montagne et forêt, et où nous avons à notre disposition un éventail relativement varié de sites naturels encore (à peu près) préservés. Nous ne sommes évidemment pas au Brésil, mais avec un peu d’imagination et d’audace, il est possible de se transporter dans la plus torride des nuits cariocas !

Alors relevez le défi et proposez-lui la Croupe du Monde 2014 des positions, qui comportera également ses qualifications, ses ¼, demi-finales et finale !!

 

Phases de Poules : « Le Sauveteur de San Paulo »

Il est vrai que les positions dans l’eau ne sont pas toujours évidentes à mettre en place, mais une fois que l’on a “pris le coup”, les phases de qualification peuvent commencer ! Névine, 21 ans, nous raconte son expérience récente au cours de laquelle elle a – en partie – réussi à détourner son mec de son écran de télévision :
« Je m’en rappelle parfaitement, c’était le 12 juin dernier, pendant le match d’ouverture de la Coupe du monde de foot, Brésil-Croatie… Charles et moi comptons parmi nos amis un couple qui n’est que très rarement au Liban et qui dispose d’une maison de campagne avec une petite piscine. En échange d’un peu d’intendance, ils nous laissent en profiter à notre guise, et en général nous dormons sur place. Bref, j’avais déjà réussi à obtenir qu’il regarde son sacro-saint match d’ouverture là-bas, avec moi, et pas dans un bar avec ses copains. Mais au bout d’une mi-temps, je commençais à m’ennuyer ferme. C’est alors que la grande bouée qui flottait sur l’eau m’a donné une idée… Je me suis entièrement déshabillée, à l’exception de mon haut de maillot de bain, et me suis installé discrètement sur la bouée, dans une position plus que suggestive, et de manière à être juste dans son axe de vision.
Ça n’a pas raté ! Il ma rejoint en un clin d’œil et après avoir un peu tâtonné, nous avons trouvé la position aquatique idéale (en tout cas pour nous): lui s’est allongé sur le dos sur la bouée, jambes serrées dans l’eau, et je suis venu me placer de face au-dessus de lui. Autant vous dire qu’il n’a pas regardé la deuxième mi-temps de son match ! Depuis ce soir-là, je l’appelle mon “sauveteur de San Paulo”

Accessoires requis : une grosse bouée

Niveau de difficulté : 4/5

Technique : monsieur s’assied confortablement sur la bouée, cuisses serrées et chevilles entrelacées dans l’eau.  Ensuite vous vous installez a califourchon sur lui. Afin de vous aider a trouver votre équilibre, demandez-lui de vous attraper les hanches et de guider vos mouvements. Un léger balancement suffit. Cette position garantit un angle de pénétration optimal. En y ajoutant les remous de l’eau générée par vos mouvements sur les parties intimes… Un vrai délice !

Bonus plaisir : afin d’augmenter la stimulation de la paroi antérieure de votre vagin, calez vos jambes sur ses épaules et laissez-vous flotter en arrière.

Notre petit conseil : Piscines, mer ou lacs, tentez malgré tout de rester aussi discrets que possible, et de mesurer les risques à l’avance… Exemple, perdre son bas de maillot de bain si on pratique dans la mer rendra la sortie de l’eau plus qu’hasardeuse !

Précautions à prendre en milieu aquatique

L’eau qu’elle soit douce, salée, chlorée… ne protège ni des IST (infections sexuellement transmissibles) ni d’une grossesse non désirée.

En d’autres termes, le sexe en milieu aquatique offre un éventail de possibilités relativement large, à condition de prendre quelques précautions liées à l’usage du préservatif. Il n’est en effet pas aisé de le mettre en place une fois dans l’eau, et le mettre avant d’y entrer n’est pas des plus discrets…

Il est donc recommandé de pratiquer le « sexe en immersion » avec son partenaire habituel et de recourir le cas échéant à un autre moyen de contraception.

Il peut également s’avérer judicieux d’avoir recours à un lubrifiant qui évitera le dessèchement des muqueuses provoqué par l’eau. Les gels à base de silicone résistent bien à l’eau justement.

 

Quart de finale: La « croupe » du monde 2014 et les collines de Brasilia

Petit clin d’œil  géographique

Les géographes puristes argueront du fait que la capitale fédérale du Brésil est située sur un large plateau aride où les collines font furieusement défaut. Certes… Reste que par la grâce d’un des plus grands architectes contemporains, le génie brésilien Oscar Niemeyer (1907-2012, et notamment auteur de la « Foire Internationale de Tripoli »), Brasilia compte nombre de bâtiments officiels aux formes arrondies, courbes, et incurvées (cathédrale, Congrès National du Brésil, etc.), comme autant de collines de béton.

En utilisant à bon escient un pouf ou quelques coussins, il est possible de revisiter les collines de Brasilia et d’opter pour l’une de ces deux positions et pourquoi pas les deux tant qu’on y est… Aline, 39 ans, nous raconte le dernier coup de mou d’Antoine, et sa méthode pour le remettre sur les rails: « Comme tout libanais amateur de foot qui se respecte, Antoine soutient une équipe en particulier. Ayant vécu quelques années à Madrid, c’est tout naturellement que son choix s’est porté depuis longtemps sur l’Espagne. Mauvaise pioche en ce 13 juin, qui a vu la “Roja” championne du monde en titre se prendre une rouste par les néerlandais (1-5). Autant dire qu’il était au bout du rouleau à la fin du match… Le large pouf rouge disposé en face de la télé (ce genre de pouf en forme de poire qui s’adapte tout seul à n’importe quelle forme), m’a alors donné une idée pour tenter de remonter le moral de mon champion déç(h)u.  Je plaçai le pouf dans le champ de vision de mon homme et le calai –  tout en m’agenouillant-  fermement sous mon ventre, pour lui offrir la “Croupe du Monde 2014”, puisque sa “Coupe du Monde” avait mal commencé. Comme prévu, Antoine a rapidement oublie sa déconvenue footballistique et s ‘est jetée sur moi. Afin de calmer ses ardeurs et de l’aider à retarder son éjaculation, je changeais quelques minutes après de position et me suis retournée demi-assise toujours en imprimant grâce au pouf cette forme incurvée à mon corps. Nous avons alterné sans répit ces deux positions le long d’une partie bien serrée sans mi-temps !  »

Accessoires requis : un pouf ou un grand coussin

Niveau de difficulté : 2/5

Technique :

La «  croupe » du monde 2014 : a genou face au pouf, calez-le au niveau de votre bas ventre, étendez votre buste, relevez les fesses et écartez légèrement les jambes. Monsieur se glisse alors derrière vous amante et vous plaque en douceur, en épousant tout son corps du vôtre. Vos genoux sont posés entre les siens et vos bras de part et d’autre de son buste.

Les collines de Brasilia : placez le pouf derrière votre dos et installez-vous en position demi-assise, le bassin surélevé, les jambes écartées.  Monsieur s’agenouille entre vos jambes et maintient votre bassin de ses mains afin de rythmer vos va et vient.

Bonus plaisir : privilégiez un pouf malléable aux billes de polystyrène qui accompagnera vos mouvements de petites vibrations qui décupleront votre plaisir.

Notre petit conseil : attention aux genoux qui frottent, coudes en appui, matières et tissus irritants pour la peau, posez une longue serviette sur le pouf et sur le sol afin de diminuer les frottements.

 

 

Demi-finale: La Lambada de Salvador

Certains se souviennent dans doute du tube néo-disco de Salomé de Bahia du début des années 2000, “Outro Lugar”. Les rythmes entraînants de la musique brésilienne constituent souvent des prémices intéressantes à la rencontre sexuelle, et à plus forte raison lorsque l’on est sur place à l’occasion d’un événement planétaire. Rania, 28 ans, nous raconte son voyage inoubliable au Brésil avec son conjoint, au cours duquel la musique locale à joué un rôle crucial : « C’est sans aucune comparaison possible le plus beau et le plus envoutant des voyages que j’ai fait avec Elias. Nous avons économisé presque toute une année afin de pouvoir nous rendre au Brésil pour le Mondial de foot, et surtout pour assister au match Allemagne-Portugal à Salvador de Bahia, mon mari étant un inconditionnel de la « Mannschaft »… Arrivés deux jours à l’avance sur place, et après avoir pris nos quartiers dans un charmant petit hôtel de Salvador, nous sortons pour explorer la ville et découvrir ses charmes nocturnes. Nous nous retrouvons dans un bar très typique ou nous goutons quelques spécialités locales et buvons un certain nombre de « caipirinha ». Puis la musique et la danse ont pris le dessus… Je croyais la Lambada disparue depuis belle lurette, je me trompais. Au Brésil, elle reste très populaire ! Nous avons dansé une bonne partie de la nuit sur cette musique très suggestive, et en rentrant à l’hôtel, au comble de l’excitation, nous avons continuée notre « danse », mais de manière encore plus érotique. Debout, calée contre lui, il a soulevé une de mes jambes et nous sommes restés plusieurs minutes dans cette position, tout en continuant à faire onduler nos corps. »

Accessoires requis : rien a part une musculature d’acier

Niveau de difficulté : 5/5

Technique :

Plutôt réservée aux acrobates, cette position est physiquement assez exigeante et il peut s’avérer difficile de la maintenir plus de quelques minutes. En effet, en se tenant debout et en maintenant une de vos jambes sous son bras, contre le coté de son corps, c’est monsieur qui fait une grande partie du travail. Mais en face, vous ne dansez que sur un pied ! Donc il vaut mieux être en forme !

Bonus plaisir : la pénétration reste superficielle dans cette position et nécessite pour plus de précision que vous vous suréleviez.  Gardez donc vos talons afin d’optimiser les sensations.

Notre petit conseil : Prudence et endurance restent les maitres-mots.  En revanche, cette position peut constituer une excellente « mise en bouche » avant de passer à la suite…

 

 

Finale: Le Strapontin de Rio

Rio de Janeiro (janvier en français) est bien entendu mondialement connue pour son carnaval, sa plage d’Ipanema (beaucoup plus sympa que Copacabana), son « pain de sucre » et son Christ-Roi, le « Corcovado ».

C’est évidemment aussi un des temples mondiaux du football et de la fête. Carla, 48 ans, a elle-aussi eu la chance de se rendre au Brésil avec son mari il y a une quinzaine d’années, au moment justement d’une autre Coupe du Monde de foot, celle-ci moins glorieuse pour les « auriverde », l’équipe nationale brésilienne. Elle nous narre ses souvenirs : « J’accompagnais cette année-là mon mari en voyage d’affaires. Le hasard a voulu que nous nous trouvions à Rio l’après-midi du 12 juillet 1998… Pas spécialement fans de football ni l’un ni l’autre, nous avons été surpris de constater que les rues s’étaient vidées de leurs habitants, et qu’une ambiance de mort régnait un peu partout. Nous avons rapidement compris que la « Selecao » venait de se faire étriller 3-0 par Zinedine Zidane et ses coéquipiers, en finale de Coupe du Monde, à Paris… Pourtant, une fois de retour dans la villa dont nous disposions, et peut-être afin de compenser l’ambiance morose de la journée, nous avons fait l’amour sur la terrasse tout doucement,  tendrement, sur un fauteuil confortable, avec une vue sublime sur la baie de Rio. Je ne suis pas à proprement parler une « bête de sexe », mais j’aime les rencontres sexuelles tendres avec mon mari. Il était assis confortablement sur le fauteuil, jambes écartées, et je suis venue le rejoindre en m’insinuant entre ses jambes. Depuis ce jour, nous appelons cette position le « strapontin de Rio » !

Accessoires requis: un fauteuil assez haut

Niveau de difficulté : 3/5

Technique : Effectivement plutôt l’apanage des femmes plus timides ou des couples moins portés sur les positions acrobatiques, le fameux « strapontin » de Carla est une position de tendresse. Monsieur est donc assis sur un fauteuil assez haut, et vous vous placez debout face à lui. Il écarte un peu ses jambes, ce qui vous permet de vous y glisser. Une telle posture est très propice à une montée rapide du plaisir avant même toute pénétration.

Bonus plaisir : Les balancements de va-et-vient sont ici plutôt limités dans leur envergure et leur liberté. C’est surtout dans les préliminaires que cette posture est merveilleuse. Néanmoins, d’avant en arrière, sans chercher à tourner ou à se positionner en oblique, le plaisir peut être au rendez-vous.

Notre petit conseil : ici aussi, la précision est de mise. En effet, vous devez vous placer exactement à la bonne hauteur l’un par rapport à l’autre pour permettre la connexion. Choisissez un siège à la bonne hauteur sinon aidez-vous de coussins.

 

 

Penalty ! : Sur les rives de l’Amazone

Et pour finir en beauté, pourquoi ne pas finir notre catalogue de positions de l’été par une position qui ne trouve pas sa source que sur les rives de l’Amazone, mais plus près de nous, sur les genoux du bien aimé.  Dania, 35 ans, accepte d’évoquer pour nous sa dernière expérience « Coupe du monde » avec son mari Joseph : « Je m’étais couchée tôt crevée après une longue journée de boulot. Mon Jo n’etait pas encore rentré, il regardait un match de foot avec ses potes à Gemayze. Or je me réveillai en sursaut au milieu de la nuit par un bruit de verre brisé provenant de la cuisine. Toute ensommeillée, je retrouvai mon homme a poils sur une chaise de la cuisine un peu sonné. Son verre de lait lui avait glissé entre les doigts et s’etait brisé sur le carrelage. Non, non, mon mari n’a pas 8 ans. Il en a 40 mais le lait est selon lui un remède anti « hangover »… Bref, pour éviter les débris de verre, je m’installai sur ses genoux, les deux jambes du même coté et l’enlaçai. Emoustillé, il se mit à m’embrasser et à me caresser.  Nous fîmes l’amour dans la cuisine toujours dans la même position…Quelle nuit ! »

Accessoires requis: une chaise

Niveau de difficulté : 2/5

Technique  Effectivement, même après une soirée bien arrosée ou une longue journée de travail, on peut décoller pour le septième ciel. L’occasion de se laisser complètement aller sous l’effet de la surprise.

Monsieur s’installe sur une chaise et vous vous asseyez sur lui, les jambes sur le coté. De biais, vous introduisez le pénis et gérez le va et vient.

Bonus plaisir : pour intensifier vos sensations, contractez les muscles de votre vagin

Notre petit conseil : il s’agit d’une position très douce et sans grand effort physique, idéale pour une fin de soirée trop arrosée.  Pour plus d’intensité, modifiez un peu la position et chevauchez votre partenaire a califourchon.

Dr. Sandrine Atallah

Share